Tendance Montres

Ultramarine lance son premier modèle Morse UTC

Passionné par l’horlogerie mécanique et fasciné par l’océan, le fondateur et designer d’Ultramarine, Lionel Bruneau, à décidé de créer sa première montre en s’inspirant des fameux chronomètres de pont utilisés autrefois dans la marine.

Mais aussi, amoureux du travail bien fait et de provenance authentique – comme tout bon français, il est attaché aux produits du terroir et Appellations d’Origine – il a décidé de fabriquer ses montres dans le pays qui a su amener l’Art horloger à son sommet depuis la fin du XIXème siècle : la Suisse.

C’est ainsi que les montres Ultramarine seront, et cela devient très rare de nos jours dans cette gamme de prix, intégralement fabriquées en Suisse : boîtiers, cadrans, aiguilles, mouvements, mais aussi verres saphir, bracelets (cousus à la main), boucles, et jusqu’à la visserie.

Pour souligner cette caractéristique, l’Ultramarine Morse aborde un fier « Intégralement ouvré en Suisse » gravé au dos de la montre, résumé par l’acronyme « I.O.E.S. » sur le cadran.

Pourquoi « ouvré » ? Pour le goût des mots, le plaisir de trouver un terme plus noble, plus rare aussi que « fabriqué ». Le Larousse nous dit : « Ouvrer (du bas latin operare, du latin classique operari, de opus, -eris, oeuvre) : travailler, orner des métaux, etc. »

Que représente le logo de la marque ?

Le logo d’Ultramarine reprend la silhouette du Grand Albatros, dont l’envergure peut atteindre 3,50 mètres : un fantastique voyageur qui peut parcourir jusqu’à 800 kilomètres par jour.

L’Ultramarine Morse UTC sera une montre « rare »: seulement 300 pièces numérotées seront assemblées. Et les 100 premières sont immédiatement disponibles à la commande par souscription, uniquement sur le site internet de la marque, au prix préférentiel de 1300€ HT (1560 TTC en UE), la réservation se faisant par un acompte de 10% ; puis 1600€ HT (1920 TTC) pour les 200 pièces restantes.

Enfin Ultramarine se veut être une entreprise concernée par les enjeux de son temps, à savoir équitable par la marge appliquée (inspirée du commerce du même nom) avec un coefficient inférieur au coût x 2, loin des standards de l’industrie.

Dans le même esprit, l’entreprise apportera sa contribution, même si modeste, à la préservation des océans en reversant 10% de ses profits à des organisations non-gouvernementales engagées dans la protection et la conservation marine.


Ultramarine offre une garantie de 3 ans pièces main d’oeuvre, et les livraisons sont prévues au premier trimestre 2019.

Spécifications techniques :
• Intégralement ouvré en Suisse (à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Le Locle et Grenchen)
• Diamètre 40mm (sans la couronne), hauteur 12mm, corne à corne 48mm, entre-corne 20mm
• Boitier acier inoxydable 316L
• Verres Saphir avant et arrière, avec revêtement anti-reflet interne à l’avant
• Mouvement Eterna Cal. 3914A, avec date, UTC (GMT) sur 24h, petite seconde

• Réserve de marche 65h, 28.800 a/h (4 Hz), remontage automatique et manuel, 29 rubis
• Bracelet cuir cousu main, avec boucle en acier inoxydable et logo gravé
• SuperLuminova : BG W9
• Étanchéité : 100 mètres.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire