Non classé, Tendance Montres

YUNIK, la marque horlogère qui révèle votre personnalité

Le Groupe Achor SA, spécialiste en horlogerie et bijouterie Swiss Made, présente sa nouvelle marque horlogère YUNIK à Baselworld. Une occasion rare pour chambouler les codes de la mode et faire revivre le verre de Murano, matériau ultra-prisé au XIIIe siècle dans la cité des amoureux, Venise. La  revendication de la marque est simple : « Just like You ». A l’image de son porteur, la pièce horlogère est autant atypique qu’unique. Il n’y a pas de doute, elle va attirer tous les regards !

Yunik - Verre de Murano

Faire revivre le verre de Murano, un pari osé ? Et pourquoi ne pas se lancer ! Le Groupe Achor SA, dont le but est de développer d’innovants garde-temps, a pris le pari et présente au monde une toute nouvelle marque sous sa nouvelle direction. Anciennement ACHOR SA, crée et dirigée par feu Luciana Taillefumier, trois hommes reprennent les affaires – l’initiateur Patrick Gassmann, Directeur du Groupe, le promoteur Alain Beuret, Président du groupe, et un ami de longue date, Peter Gschwind, Brand Manager.

Yunik - Verre de Murano

Ensemble, ils décident de faire revivre la marque MURANO, dont le nom ne peut plus être utilisé, afin de rendre hommage à sa fondatrice qui a su voir dans le verre de Murano tout son potentiel artistique, grâce à un matériau noble, élégant et particulièrement unique. YUNIK prend ainsi vie et propose non pas seulement une montre, mais une démarche artistique qui dévoile la personnalité de son porteur et toute son expressivité.

Yunik - Verre de Murano

Sur la route du verre de Murano

Véritable emblème de la culture verrière vénitienne, le verre de Murano a cette particularité qu’il est à chaque pièce unique. Ses couleurs chatoyantes et ses courbes déstructurées sont le résultat d’un artisanat dont le secret reste encore aujourd’hui jalousement gardé par les maîtres verriers. Ce savoir-faire ancestral a permis aux artisans de Venise de se bâtir une solide notoriété dès le XIIIe siècle, et à ce jour, il requiert encore des années d’apprentissage et bien une décennie d’expérience pour pouvoir revendiquer le titre de maître. L’expertise implique des mélanges de matières premières naturelles telles que le sable de quartz, le calcaire, le carbonate de potassium ou encore l’argile. A cela s’ajoute un savoir quant à la fusion nécessaire pour obtenir des teintes propres au verre de Murano. Et surtout, il ne faut pas oublier l’ingrédient indispensable que sont leurs compétences artistiques, car sans l’art, leur expertise ne serait pas magnifiée.

Yunik - Verre de Murano

YUNIK, absolument inimitable

Le Groupe Achor SA inscrit la marque dans un esprit actuel qui correspond à la nouvelle génération, avec pour objectif d’être le plus proche possible de sa clientèle. Profitant d’un pop-up store éphémère installé à Berne, la société a su comprendre ses clients et les séduire avec des produits aussi atypiques et uniques qu’eux-mêmes. Pour cette prochaine édition de Baselworld, toujours dans le désir de révéler la personnalité de chaque individu, YUNIK dévoile une déclinaison ultra-variée, avec notamment une collection ronde de plus grande taille, une autre de forme tonneau, sans compter des séries dotées de mouvements mécaniques automatiques ou à remontage manuel. De nouvelles variations de murrhines (terme italien qui désigne les baguettes de verre multicolores, crées et amalgamées à chaud puis coupées transversalement) ont également été imaginées. Elles puisent leurs inspirations dans les dernières tendances en matière de design et de couleurs, le tout animé par une technologie horlogère suisse de qualité grâce à un mouvement quartz RONDA.

Yunik - Verre de Murano

Le Maître verrier Giuseppe Inzerillo, connu sous son nom d’artiste Pino, spécialiste de la technique du millefiori sera présent à Baselworld, afin d’expliquer les envoûtantes, uniques et secrètes règles de l’artisanat du verre de Murano. Quoi de mieux qu’un peu de magie artistique pour dévoiler votre personnalité ?

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire